Offre d'emploi

Mobile Email Info
Email:
Établissement :
CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
Installation :
Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire
Titre d'emploi :
CRIMINOLOGUE REMPLACEMENT DISPONIBLE TEMPS COMPLET -5 JOURS SEMAINE
Type de poste :
Personnel syndiqué
Direction :
Direction adjointe du programme jeunesse Santé mentale réadaptation enfants et adolescentes
Service :
Soutien clinique spécialisé
Territoire de l'emploi (arrondissement) :
Montréal
Site :
Montréal (à déterminer)
Clientèle :
Statut de l’emploi :
Temporaire-Temps complet
Nombre de jours  :
5 JOURS SEMAINE
Quart de travail :
Jour
Horaire de travail :
Durée  :
Catégorie d'emploi :
Services psychosociaux (psychologue, travailleur social, agent relations humaines, tech. assistance sociale, etc.)
Début d'affichage :
2019-09-12
Fin d’affichage :
2020-02-29
Nombre d'emplois disponibles :
1
Échelle salariale :
25.25 $ à 45.22 $ de l'heure
Numéro de référence :
CAT4-19-3337
Description du poste :
REMPLACEMENT DISPONIBLE TEMPS COMPLET (5 JOURS SEMAINE)

Joindre notre équipe, c'est aussi:

Travailler en interdisciplinarité et en proximité avec la première ligne pour les soins de qualité et humains
Accéder à un programme d'intégration complet et adapté
Des possibilités d'avancement de carrière auprès de la clientèle en missions (135 installations)



DESCRIPTION SOMMAIRE :

Personne qui offre à la clientèle des jeunes et leur famille des services d’interventions spécifiques et complémentaires aux services des intervenants. Elle offre également du soutien clinique spécialisé auprès des intervenants en individuel ou auprès d’équipes d’intervenants du Programme jeunesse et de la Protection de la jeunesse. Elle offre plus particulièrement des services d’intervention et de consultation pour la clientèle des jeunes contrevenants et des intervenants qui les accompagnent. Elle soutient également les intervenants dans l’évaluation des problématiques de santé mentale et/ou de risque suicidaire.

Elle contribue au développement professionnel des intervenants, notamment par des activités d’animation ou de co-intervention qui favorisent l’appropriation de contenus, la circulation des connaissances et la qualification des habiletés d’intervention. Elle peut également participer à des activités inter-coordinations ou inter-directions afin de collaborer au développement du partenariat interne et externe du Programme jeunesse.

Travaillant pour un institut universitaire, elle doit accompagner des nouveaux employés et des stagiaires dans leur apprentissage et participer à des activités liées à la désignation universitaire.


Sens de la responsabilité clinique
Capacité de mettre en relation différents outils cliniques et de les utiliser pour répondre aux missions de l’organisation.

• Connaît les différentes lois (LSSSS, LPJ, LSJPA) régissant le cadre d’intervention et les obligations auxquelles l’intervention est soumise.
• Comprend, selon la clientèle à laquelle il est rattaché, le processus clinique intégré et les outils s’y rapportant.
• Comprend les cadres de référence, guides de soutien, programmes et protocoles en lien avec la clientèle à laquelle il est rattaché.
• Connaît les rôles et responsabilités des différents partenaires internes ou externes.
• Utilise ses expériences pour comprendre et appliquer de nouveaux programmes, cadres de référence, guides de soutien ainsi que les cadres législatifs spécifiques à la pratique.

Soutien clinique (coaching)
Capacité de participer au développement des habiletés et des compétences de ses collaborateurs, particulièrement dans les situations de jeunes contrevenants et des problématiques de santé mentale, selon les besoins des différentes équipes afin de répondre à la mission de l’organisation.

• Soutient des intervenants dans l’évaluation des enfants et des jeunes présentant une problématique de santé mentale et/ou un risque suicidaire.
• Offre un soutien clinique aux intervenants en les guidant et en les accompagnant dans l’actualisation et le développement de connaissances et de compétences relatives à la pratique professionnelle dans le cadre de la relation d’aide.
• Transmet, aux intervenants, sa connaissance des approches théoriques privilégiées et les principales méthodes d’intervention qui leur sont associées.
• Favorise l’acquisition et le transfert des apprentissages en offrant son soutien par des activités de co-intervention ou d’accompagnement (lors de rencontres avec des usagers, etc.).
• Utilise ses compétences pour comprendre et reformuler la situation vécue par l’intervenant dans le suivi d’un jeune et/ou de sa famille.
• Soutient des intervenants dans l’évaluation des enfants et des jeunes présentant une problématique de santé mentale et/ou un risque suicidaire.
• Propose des stratégies de développement des habiletés et des compétences des intervenants, des équipes ou des clients.
• Explique aux intervenants les motifs qui justifient une décision démontrant ainsi l’application rigoureuse du processus de décision clinique.

Connaissance du développement normal et pathologique de l’enfant (0-18 ans ) ainsi que des principaux indices de psychopathologie pour ainsi mettre en place l’intervention requise lors de situation de crise suicidaire ou psychiatrique.
Connaissance de l’intervention auprès de la clientèle des jeunes contrevenants


Interventions spécifiques
Capacité d’offrir des interventions spécifiques auprès de la clientèle, en individuel, en intervention familiale, en groupe et parfois en co-intervention avec les intervenants
• Offre des services d’intervention spécifiques auprès de la clientèle
• Offre du soutien spécialisé aux jeunes et à leur famille
• A développé des connaissances dans un champ d’intervention spécifique serait un atout.
Exigences :


EXIGENCES:


Maîtrise criminologie
OU
Baccalauréat en criminologie et une expérience ou des formations complémentaires pertinentes à la fonction.
ET
Minimum de cinq années d’expérience de travail dans le domaine de l’intervention auprès des jeunes et des familles en difficulté.
ET
Être membre de l’Ordre des criminologues
Remarques :
Le CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal souscrit à un programme d'accès à l'égalité. Les candidatures des groupes visés (les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées) sont encouragées. Des mesures d'adaptation pourront être offertes, sur demande, selon la situation.

Seules les personnes retenues seront convoquées dans le cadre d'un processus de sélection.
*
*